Avis de marché

MR Carrefour-Extension_Mission AP-13.614

MR Carrefour-Extension_Mission AP-13.614

Date de publication
25-02-2016
Date limite
12-04-2016 à 11:00
Secteur commercial (CPV)
71221000 - Services d'architecte pour les bâtiments
71300000 - Services d'ingénierie
Codes de la région (NUTS)
BE332 - Arr. Liège
Type de contrat
Services - Catégorie de services nº 12
Procédure
Ouverte

Pouvoir adjudicateur

Nom officiel
CHC ASBL
Adresse postale
rue de Hesbaye, 75, 4000 LIEGE, BE
Point(s) de contact
Monsieur Marc SONNET

Quantité ou étendue du marché

-

Conditions de participation

Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession

Voir Cahier spécial des charges - clauses administratives - point 2.4.2.

Capacité économique et financière

Afin de démontrer sa capacité économique et financière, le soumissionnaire joint à son offre:
1. La preuve de la souscription d'une assurance responsabilité professionnelle résultant de l'activité d'architecte avec une couverture adaptée pour le projet faisant l'objet du présent marché.
2. Une déclaration sur l'honneur signée par le mandataire de la société reprenant, pour les 3 derniers exercices (2013-2014-2015), le chiffre d'affaire annuel global.
Niveau minimum requis : le chiffre d'affaire cumulé sur ces 3 années sera au moins égal à 1.500.000 euros.

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s):

Voir point 2.4.3 du CSCH

Capacité technique

2.4.4.1 Afin de démontrer sa capacité technique, le soumissionnaire joint à son offre :
1. La liste des références pertinentes de construction, rénovation ou extension de maisons de repos ou d’hôpital ainsi que de bâtiments d’hébergement collectif accueillant du public. Ces références doivent dater de maximum de 5 ans (date de fin des travaux) ou être en cours d’exécution (gros œuvre fermé minimum). Il indiquera le montant, la date et le destinataire public ou privé:
Critère minimum :
1 référence en maison de repos construite en région wallonne d’un montant supérieur à 5.750.000 EUR HTVA.
2 références en maison de repos ou hébergement collectif accueillant du public ou extension hospitalière d’un montant supérieur à 2.500.000 EUR HTVA
Ces références doivent être appuyées d’un certificat de bonne exécution signé par le Maître de l’Ouvrage.
2. La liste de références pertinentes de construction ou extension préfabriqués modulaires (structure métallique avec 70% de préfabrication en atelier, parachèvements compris) de bâtiment dans le domaine des maisons de repos, de l’hôpital, de l’hébergement, du scolaire, de l’accueil de jour, ou de l’administratif. Ces références doivent dater de maximum de 5 ans (date de fin des travaux) ou être en cours d’exécution (100% des éléments préfabriqués déjà placés sur chantier). Il indiquera le montant, la date et le destinataire public ou privé.
Critère minimum :
2 références de constructions préfabriquées modulaires d’une surface de minimum 500 m² DONT
1 référence de construction préfabriquée modulaire d’un montant supérieur à 4.000.000 Euro HTVA.
Ces références doivent être appuyées d’un certificat de bonne exécution signé par le Maître de l’Ouvrage.
Pour les points 1 et 2, « En cours d’exécution » signifie un projet en phase chantier pour lequel le Maître de l’Ouvrage accepte de signer un certificat d’exécution partielle. Il précisera sur l’attestation le niveau d’avancement du chantier de manière à identifier clairement si le gros œuvre est fermé et si les modules préfabriqués sont bien déjà mis en œuvre sur le chantier).
Le soumissionnaire peut fournir plus de références que demandées mais il doit mettre en évidence dans un intercalaire séparé les 5 références qui constitue sa meilleure réponse au critère minimum. Si cette demande n’est pas rencontrée, le Maître de l’Ouvrage se réserve le droit d’exclure le soumissionnaire de sa sélection.
3. La preuve d'une connaissance pratique de la réglementation des marchés publics. Le respect de ce critère devant être établi par la production de titres d'études ou preuves de formations spécifiques et les attestations relatives à des missions d'architecture exécutées dans le cours des 3 dernières années et concernant des marchés publics de travaux;
Critères minimum :
Une personne du bureau du soumissionnaire ayant suivi les formations spécifiques et ayant participé à la passation de marchés de travaux proposés en. Cette personne doit faire partie de l’équipe projet présenté dans le cadre de l’évaluation des critères d’attribution.
4. La composition du bureau :
Critères minimum :
Présence de minimum 3 architectes (stagiaire non compris)
2.4.4.2 Les références du sous-traitant (ou du soumissionnaire s’il ne sous-traite pas ces parties) doivent répondre aux critères suivants :
Dans le cas où le soumissionnaire ne sous-traite pas la stabilité, les TS et/ou la PEB, le soumissionnaire démontre ses capacités techniques en répondant aux critères suivants comme les sous-traitants.
Pour rappel, les références d’un sous-traitant ne peuvent permettre la qualification du soumissionnaire. Dès lors, les références du sous-traitant doivent répondre aux critères suivants :
Critères pour les bureaux d’études de stabilité :
- 3 références de bâtiments dont le budget minimal est 2.500.000 (montant relatif à la partie stabilité de la référence fournie) de moins de 5 ans (réalisés ou en cours de réalisation). Ces références doivent être appuyées d’un certificat de bonne exécution signé par le Maître de l’Ouvrage.
Critères pour les bureaux d’études en techniques spéciales :
- 3 références de bâtiments en maison de repos ou hôpital ou hébergement collectif recevant du public dont le budget minimal est 2.500.000 (montant relatif à la partie techniques spéciales de la référence fournie), de moins de 5 ans (réalisés ou en cours de réalisation). Ces références doivent présenter des travaux HVAC et électricité. Ces références doivent être appuyées d’un certificat de bonne exécution signé par le Maître de l’Ouvrage.
Critères pour le responsable PEB :
- 3 références de travaux en bâtiment de plus de 1000m² (fournir au moins pour une référence le certificat et l’étude de faisabilité associée, pour les 2 autres seule l’étude de faisabilité sera attendue), de moins de 2 ans (réalisés ou en cours de réalisation). Ces références doivent être appuyées d’un certificat de bonne exécution signé par le Maître de l’Ouvrage.
« En cours de réalisation » signifie un projet en phase chantier pour lequel le Maître de l’Ouvrage accepte de signer un certificat d’exécution partielle.
De plus le soumissionnaire:
- indique quelle partie sera sous-traitée
- désigne son sous-traitant dans sa candidature et s'engage à ne recourir à aucun autre sous-traitant

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s):

Voir point 2.4.4 du CSCH

Testez TenderWolf pendant :trialPeriod jours gratuitement et sans engagement!

Le mois dernier, rien qu'en Belgique, pas moins de 1643 nouveaux marchés publics ont été annoncés.

Chaque année, en Belgique, environ 20 000 appels d'offres publics sont émis, allant de travaux de plomberie à des grands travaux d'infrastructure, en passant par des repas scolaires et des systèmes informatiques. Ils représentent un montant avoisinant les 50 milliards d'euros.

Testez TenderWolf pendant 30 jours gratuitement et sans engagement!