Centr'Habitat
Aankondiging van een opdracht

Marché de travaux relatif à la rénovation de 25 logements

Le marché se rapporte à la rénovation de 25 logements sis Cité Baudlies et rue Saint-Jean à Maurage / Boussoit à savoir :
- Rue Saint-Jean 63, 65, 67, 69, 71 et 73
- Cité Baudlies 2, 4, 6, 8, 10, 12 et 14
- Cité Baudlies 1, 3 et 5
- Cité Baudlies 7, 9 et 11
- Cité Baudlies 13, 15 et 17
- Cité Baudlies 19, 21 et 23
Les travaux répartis de la sorte :
- Travaux d'égouttage et traitement de l'humidité des pieds de murs
- Travaux de renouvelement des rives
- Travaux sur la ventilation des façades
- Travaux de crépis sur façades

Date de publication
09-12-2016
Date limite
24-01-2017 à 09:30
Secteur commercial (CPV)
45400000 - Travaux de parachèvement de bâtiment
Codes de la région (NUTS)
BE32 - Prov. Hainaut
Type de contrat
Travaux - Exécution
Procédure
Ouverte

Pouvoir adjudicateur

Nom officiel
Centr'Habitat
Adresse postale
Rue Edouard Anseele, 48, 7100 La Louvière, BE
Point(s) de contact
Monsieur Sergio Spoto

Quantité ou étendue du marché

-

Conditions de participation

Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession

1. Le soumissionnaire est tenu de joindre à son offre une attestation de l’ONSS, avec cachet sec, relative à l’avant-dernier trimestre précédant la date de remise des offres ou des candidatures. Toutefois, si le soumissionnaire est un indépendant, il est tenu de fournir en lieu et place une attestation de l’INASTI. Cette attestation lui étant délivrée annuellement. Les attestations fiscales suivantes sont également à joindre à l’offre (art 63 de la loi de l’A.R. du 15 juillet 2011) notamment :
- une attestation récente émanant de l’administration des Contributions directes ;
- une attestation récente émanant de l’administration de la TVA.
2. L’attention du soumissionnaire est attirée sur le fait qu’avant la conclusion du marché, le pouvoir adjudicateur se réserve la faculté de l’inviter à produire les documents suivants :
- une attestation récente du greffe du tribunal de commerce compétent de laquelle il ressort que le soumissionnaire n’est pas en situation de faillite, de réorganisation judiciaire, de liquidation ou de toute autre situation analogue ;
- un extrait récent de casier judiciaire ;
Le soumissionnaire interrogé dispose au maximum d’un délai de douze jours de calendrier à compter de la date de la demande qui lui est adressée pour produire les documents requis.
Si le soumissionnaire se trouve dans un des cas prévus à l’article 61, §1 de l’AR susvisé, il sera d’office exclu du marché.
Tout soumissionnaire se trouvant dans une cause d’exclusion prévue à l’article 61, §2 de l’Arrêté royal du 15/07/2011 pourra être exclu du marché.
Par ailleurs, l’attention des soumissionnaires est attirée sur le fait qu’en application de l’article 61, §2, l’AR du 15 juillet 2011, le Pouvoir adjudicateur se réserve le droit d’exclure de la participation au marché tout candidat ou soumissionnaire ayant commis, dans le domaine professionnel, une faute grave dûment constatée par tout moyen dont il pourra justifier. Sera considérée comme faute grave :
- Au-moins deux procès-verbaux de carence consécutifs dressés sans que ces derniers n’aient été suivis d’une intervention adéquate faisant disparaître les manquements dans les délais impartis. Cela concerne aussi bien les manquements constatés avant la date de réception provisoire que ceux constatés durant la période de garantie et/ou tout manquement ayant donné lieu à la mise en place d’une des mesures d’office prévues à l’article 47, §2 de l’Arrêté royal du 14 janvier 2013 dans le cadre d’un marché de travaux lancé par tout Pouvoir adjudicateur ;
- Toute sanction prise à l’encontre d’un entrepreneur comme prévue à l’article 19 de la loi du 20 mars 1991 organisant l’agréation d’entrepreneurs de travaux (MB du 06/04/91). Dans ce cas, la durée de l’exclusion des marchés du Pouvoir adjudicateur sera égale à la durée de la sanction.

Capacité économique et financière

* Une copie des l'assurance des risques professionnels et la mention des montants assurés.
* Une déclaration sur l’honneur relative à la renonciation, par le soumissionnaire, à l’application de toutes ses conditions générales de vente au profit de toutes les clauses du présent cahier spécial des charges.

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s):

Le montant minimum assuré doit être équivalent au double de l'offre déposée.
Agréation requise: D11 (Plafonnage, crépissage), Classe 3
D (Entreprises générales de bâtiments), Classe 3

Capacité technique

Une liste des travaux exécutés au cours des trois dernières années, cette liste étant appuyée d'attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants. Ces attestations sont émises et signées par l'autorité compétente. Lorsque le pouvoir adjudicateur est une personne privée, elles le sont par celui-ci. A défaut, une simple déclaration de l'entrepreneur est admise. Elles indiquent le montant, l'époque et le lieu d'exécution des travaux et précisent s'ils ont été effectués selon les règles de l'art et menés régulièrement à bonne fin. Le cas échéant, ces attestations sont transmises directement au pouvoir adjudicateur par l'autorité compétente.

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s):

Minimum 3 et au maximum 5 attestations de bonne exécution pour des travaux similaires tel que deux d'entre-elles seront impérativement relatives à des travaux de mise en oeuvre de crépi sur isolant pour une surface de minimum 1000m2.
Agréation requise: D11 (Plafonnage, crépissage), Classe 3
D (Entreprises générales de bâtiments), Classe 3