Université catholique de Louvain
Aankondiging van een opdracht

Travaux de chauffage, ventilation et climatisation de la zone du cercle de Louvain House située dans l'Aula Magna à Louvain-la-Neuve.

Le présent marché a pour objet des travaux de chauffage, ventilation et climatisation de la zone du cercle de Louvain house située dans l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve.

Date de publication
14-12-2016
Date limite
27-01-2017 à 15:00
Secteur commercial (CPV)
45331000 - Travaux d'installation de matériel de chauffage, de ventilation et de climatisation
Codes de la région (NUTS)
BE310 - Arr. Nivelles
Type de contrat
Travaux
Procédure
Négociée accélérée

Pouvoir adjudicateur

Nom officiel
Université catholique de Louvain
Adresse postale
1, place de l'Université, 1348 Louvain-la-Neuve, BE
Point(s) de contact
Gestion Technique du Patrimoine
À l'attention de
secrétariat GTPL

Quantité ou étendue du marché

-

Conditions de participation

Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession

Le soumissionnaire ne peut se trouver dans une des situations d’exclusion mentionnées aux §§ 1er et 2 de l’article 61 de l’Arrêté royal du 15 juillet 2011.
De plus, est également exclu de l’accès au marché, à quelque stade que ce soit de la procédure, tout soumissionnaire pour lequel il est établi qu’il a occupé, en tant qu’employeur, des ressortissants de pays tiers en séjour illégal au sens de la loi du 11 février 2013 prévoyant des sanctions et des mesures à l’encontre des employeurs de ressortissants de pays tiers en séjour illégal. Cette disposition s’applique de la même manière à l’égard de l’entité à laquelle le candidat ou le soumissionnaire fait appel lorsque la capacité de cette entité est déterminante pour sa sélection.
de démontrer qu’il ne se trouve pas dans une situation d’exclusion, le soumissionnaire joint à son offre les documents suivants :
1. Un extrait récent de son casier judiciaire (si le soumissionnaire est une personne physique, son propre extrait est demandé ; s’il s’agit d’une personne morale, celui de la personne morale) ou un document équivalent délivré par une autorité judiciaire ou administrative du pays d’origine ou de provenance et dont il résulte que les exigences décrites à l’article 61, §1er et §2, 1° à 3° de l’Arrêté royal du 15 juillet 2011 sont satisfaites. La date de délivrance de l’extrait ne peut être antérieure de plus de 3 mois par rapport à la date limite de réception des offres;
2. Une attestation sur l’honneur par laquelle il atteste ne pas être dans une des situations visées à l’article 61, §2, 4° et 7° de l’Arrêté royal du 15 juillet 2011;
3. Une attestation de l’O.N.S.S. portant sur l’avant-dernier trimestre civil écoulé par rapport à la date limite de réception des offres, conformément aux dispositions de l’article 62 §1er de l’Arrêté royal du 15 juillet 2011 si l’entreprise est belge, ou de l’autorité compétente conformément à l’article 62 § 2 de l’Arrêté précité, si elle est étrangère, certifiant qu’elle est en règle en matière de cotisations de sécurité sociale;
4. Une attestation récente dont il résulte que le soumissionnaire est en règle par rapport à ses obligations fiscales selon les dispositions légales du pays où il est établi. Pour un soumissionnaire belge, le pouvoir adjudicateur vérifie le respect des obligations fiscales à l’égard du SPF Finances, sur base de l’attestation délivrée par ce dernier. La date de délivrance de l’extrait ne peut être antérieure de plus de 3 mois par rapport à la date limite
de réception des offres.
De même, les personnes suivantes ne peuvent se trouver dans une des situations d’exclusion susvisées et sont tenues aux mêmes formalités que celles évoquées ci-avant :
• chacun des membres du groupement sans personnalité juridique remettant une offre;
• les entités auxquelles le soumissionnaire ferait appel dans le cadre de la sélection qualitative pour faire valoir leurs capacités.
Pour plus de clarté, il est souhaité que ces documents soient regroupés dans un sous-dossier intitulé «droits d’accès».

Capacité technique

La capacité technique ou professionnelle du soumissionnaire est évaluée sur base des documents suivants :
- Agréation :
Le document établissant que l’entreprise dispose de l’agréation requise pour les travaux demandés selon la loi du 20 mars 1991 :
classe 1 selon estimation du pouvoir adjudicateur,
sachant que la classe devra correspondre au montant
de l'offre.
catégorie D18;

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s):

Classe: Classe 1 : jusqu'à 135.000 EUR, Catégorie: D18